LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, octobre 15, 1999

UN VISAGE

Je connais un visage que l'on lit comme un livre
Un visage qui dit l'absurdité du monde
Un visage sur lequel la joie d'Aimer , de Vivre
Est absente ; où le Cafard orgueilleux , immonde

Trône au milieu de l'Amertume et de la Peur
Je connais un visage aux yeux vides et beaux ,
Aux traits doux et nerveux qu'ombrage la pâleur
De ceux qui voulaient vivre et qui sont morts trop tôt .

Je connais un visage , prisonnier de lui-même ,
Dont le regard est fier et dont les yeux défient ,
Un visage qui geint , qui se plaît , et qui s'aime .

Un visage qui crie ne pas croire à l'Amour
Ne pas croire au Bonheur , se saoûle de défi ,
Un visage sûr de lui qui appelle au secours !

Slavica Lazic ( Lycéenne )