LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, mars 17, 2000

LA VERITE EST AILLEUR ... CERTAINEMENT !

OTTAWA, 16 mars (AFP) - Les fragments d'une météorite tombée au Canada en janvier et vieille de 4,5 milliards d'années pourraient révéler les mystères de la formation de notre système solaire, a estimé un expert américain de la NASA dans un communiqué du gouvernement canadien publié jeudi.
Michael Zolensky, spécialiste de la minéralogie cosmique au Johnson Space Center de la NASA, à Houston (Texas), a indiqué que les fragments, retrouvés en excellent état au Yukon (nord-ouest), provenaient d'une météorite très primitive et vieille de 4,5 milliards d'années, soit l'âge du système solaire.
Ces fragments "nous donnent un aperçu des éléments originaux qui formaient la totalité du système solaire avant la naissance des planètes", a affirmé l'expert qui a commencé à en faire l'analyse.
"La météorite nous donne une idée de la matière primitive à partir de laquelle se sont formés la Terre, la lune et le soleil", a-t-il ajouté.
Il s'agit d'une chondrite carbonée, un type rare de météorite qui contient de nombreuses formes de carbone et de matière organique, ingrédients de base de la vie.
Les chondrites carbonées ne représentent qu'environ 2% des météorites retrouvées sur Terre. Elles sont normalement difficiles à récupérer parce qu'elles se désagrègent souvent en pénétrant dans l'atmosphère terrestre ou en touchant le sol, en raison des intempéries.
Selon M. Zolensky, la dernière découverte d'une chondrite carbonée sur Terre remonte à il y a 31 ans.
La météorite a explosé au-dessus d'une région éloignée du Yukon, le 18 janvier. Le bang sonique a été entendu jusqu'en Colombie-Britannique et en Alaska. Un kilogramme de fragments a jusqu'à maintenant été récupéré.

dimanche, mars 12, 2000

"En politique, rien n'arrive au hasard. Chaque fois qu'un évènement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
Pdt Franklin D. Roosevelt


"Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité."
Nicolas Murray Butler (Pdt Pilgrine Society, Membre de la Carnegie, Membre du CFR)


"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font les lois."
Mayer Amshel Rothschild(Economiste, écrivain)

vendredi, mars 10, 2000

Bientôt, on vivra tous dans un micro-onde géant ...

WASHINGTON, 10 mars (AFP) - L'hiver 1999-2000 est le plus chaud aux Etats-Unis enregistré depuis 105 ans, un record dû aux effets du phénomène climatique La Nina, a-t-on appris vendredi auprès des services météorologiques américains (NOAA).
La température moyenne constatée s'est élevée à 3,5 degrés Celsius, soit 0,3 degrés de plus que le précédent record établi l'hiver dernier, selon des statistiques préliminaires du Centre de données climatiques, situé à Asheville (Caroline du Nord).
D'ailleurs, les trois dernières saisons hivernales ont été les plus chaudes constatées depuis 1895.

En plus, c'est que le début ... vive l'industrialisation et la polution !!!
Pas de panique, il fait beau, il fait chaud et dans 20 ans, on va tous être bronzé à noël ... ayez confiance ... l'effet de serre veille !?

C'est pas l'habit qui fait le moine ...

LONDRES, 7 mars (AFP) - Le Premier ministre britannique Tony Blair, fervent partisan de la révolution numérique, a reconnu mardi qu'une récente tentative publique d'initiation à l'ordinateur avait tourné pour lui en fiasco plutôt embarrassant sous les yeux de ses administrés.
Devant les caméras de télévision convoquées pour l'occasion, M. Blair avait participé à une session de formation publique à l'ordinateur, il y a quelques semaines dans sa circonscription d'Islington (nord de Londres).
"Je ne suis pas très bon techniquement, et j'ai vraiment eu du mal tout au long des tests", a raconté M. Blair mardi, en intervenant lors d'une conférence sur les technologies de l'information.
Tony Blair s'est alors rendu compte que son voisin de clavier paraissait particulièrement mal à l'aise, et il lui a demandé si cette nervosité était dûe au fait qu'il se retrouvait aux côtés du chef du gouvernement.
Son voisin lui a alors répondu: "je vous ai battu tout au long des tests. Et ce qui m'inquiète c'est que moi je suis chômeur et que vous êtes le Premier ministre du pays".

Vas faire un tour à l'ANPE, histoire de faire jouer la concurence !