LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, mars 17, 2000

LA VERITE EST AILLEUR ... CERTAINEMENT !

OTTAWA, 16 mars (AFP) - Les fragments d'une météorite tombée au Canada en janvier et vieille de 4,5 milliards d'années pourraient révéler les mystères de la formation de notre système solaire, a estimé un expert américain de la NASA dans un communiqué du gouvernement canadien publié jeudi.
Michael Zolensky, spécialiste de la minéralogie cosmique au Johnson Space Center de la NASA, à Houston (Texas), a indiqué que les fragments, retrouvés en excellent état au Yukon (nord-ouest), provenaient d'une météorite très primitive et vieille de 4,5 milliards d'années, soit l'âge du système solaire.
Ces fragments "nous donnent un aperçu des éléments originaux qui formaient la totalité du système solaire avant la naissance des planètes", a affirmé l'expert qui a commencé à en faire l'analyse.
"La météorite nous donne une idée de la matière primitive à partir de laquelle se sont formés la Terre, la lune et le soleil", a-t-il ajouté.
Il s'agit d'une chondrite carbonée, un type rare de météorite qui contient de nombreuses formes de carbone et de matière organique, ingrédients de base de la vie.
Les chondrites carbonées ne représentent qu'environ 2% des météorites retrouvées sur Terre. Elles sont normalement difficiles à récupérer parce qu'elles se désagrègent souvent en pénétrant dans l'atmosphère terrestre ou en touchant le sol, en raison des intempéries.
Selon M. Zolensky, la dernière découverte d'une chondrite carbonée sur Terre remonte à il y a 31 ans.
La météorite a explosé au-dessus d'une région éloignée du Yukon, le 18 janvier. Le bang sonique a été entendu jusqu'en Colombie-Britannique et en Alaska. Un kilogramme de fragments a jusqu'à maintenant été récupéré.