LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

dimanche, mai 06, 2001

Les "Cadurques", cités dans la dépêche ci-dessous, sont l'appellation d'origine des Cadurciens, habitant aujourd'hui Cahors, préfecture du Lot, bien connu pour sa gastronomie gargantuesque et sa potion magique: le Vin de Cahors.

TOULOUSE, 27 avr (AFP) - Après un siècle de controverse, le site d'Uxellodunum, lieu de l'ultime combat dans la conquête de la Gaule par les légions romaines, a été identifié avec précision au Puy d'Issolud et à la fontaine de Loulié, au nord du Lot, à l'occasion de fouilles réalisées depuis 1995 par une équipe d'archéologues bénévoles.
Un an après la défaite de Vercingétorix à Alésia, le siège de la place forte d'Uxellodunum (51 avant J.C.), épisode déterminant, mais peu connu du grand public, cité dans un passage de la Guerre des Gaules rédigé par un lieutenant de Jules César, mit un terme à la résistance gauloise face à l'envahisseur romain.
Emmenés par Luctérius, chef des Cadurques, les derniers irréductibles, en révolte, s'étaient réfugiés dans la ville d'Uxellodunum, "une place remarquablement défendue par la nature", raconte le chroniqueur romain. Un siègequi se terminera par la reddition des insurgés après un vaste incendie.
Une autre caractéristique du siège est rapportée dans la Guerre des Gaules: César a eu l'idée de priver les irréductibles d'une indispensable "potion magique"...en les privant d'eau. Pour assoiffer les assiégés, les romains couperont leur seul point d'approvisionnement, une source au pied de l'oppidum. Pour ce faire, une tour surplombant la source permettra de harceler les cadurques, et des galeries forées à flanc de falaise détourneront les filets d'eau qui l'alimentent.
Présentées jeudi soir à Toulouse, sous l'égide de Michel Vaginay, conservateur régional de l'archéologie à la direction régionale des affaires culturelles de Midi-Pyrénées (DRAC), les campagnes de fouilles successives effectuées depuis 1995 à la fontaine de Loulié et au Puy d'Issolud, vaste oppidum dominant la vallée de la Dordogne grâce à d'impressionnantes falaises, situé entre les communes de Vayrac et Saint-Denis-lès-Martel ne laissent guère planer de doute.

2 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home