LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, juillet 20, 2001

Plus de bruit ... sinon, c'en est fini de la vrai zike !!!!

LONDRES, 19 juil (AFP) - Des musiciens britanniques ont manifesté jeudi à Londres contre une loi sur les divertissements publics qui compromet selon eux les chances de nombreux artistes et la survie de la musique populaire, a-t-on appris auprès des organisateurs.
Les manifestants se sont rendus dans des pubs et bars de Londres pour afficher leur indignation contre ce texte exigeant désormais des permis spéciauxpour tout événement musical impliquant plus de deux artistes, ainsi qu'une licence en cas d'organisation de petits concerts.
Ces permis peuvent coûter jusqu'à 4.000 livres (6.400 euros) et une amende de 20.000 livres (32.000 euros) ou six mois de prison attendent quiconque enfreindra la loi, ont-ils expliqué.
"Sans ces petits concerts, grâce auxquels des groupes comme les Beatles, les Rolling Stones et U2 ont commencé à percer, beaucoup de musiciens n'ont pas la possibilité de perfectionner leur talent", ont dénoncé les manifestants.
Le mouvement de protestation, organisé par le syndicat des musiciens, est soutenu entre autres par des membres du Parlement et par le conseil social de l'Eglise d'Angleterre.
"C'est tragique parce que la plupart des grands groupes de rock des quarante dernières années ont fait leur début dans des pubs", a commenté dans le Times Bernard Doherty, un porte-parole des Rolling Stones.
Mais les autorités locales ont assuré n'avoir en aucun cas l'envie de réprimer de jeunes talents. "Cette loi est destinée à protéger la sûreté et le bien-être de ceux qui fréquentent les clubs. Si certains musiciens sont inquiets, ils doivent présenter une pétition au Parlement car, pour l'instant, c'est la loi et les autorités locales doivent l'appliquer", a déclaré un porte-parole du Conseil de Westminster.

Voilà comment privilégier le buziness des Majors ... où comment nous faire bouffer des mièvreries pas possibles de prépubères ou de boutoneux chantant en playback sur de la techno-dance préfabriqué au mètre, en se dandinant le cul avec des blondasses ou des guignols en latex et un DJ derrière qui fait ce qu'il peut pour ne pas parraître inexistant !!!!! Déjà qu'avec l'égocentrisme ambiant, monter un vrai groupe relève du défit sociologique ... là, c'est carrément THE WALL pour de vrai !? Rock is really, really, really dead. Ils sont vraiment cons ces lords !