LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, novembre 30, 2001

"L'exagération n'est pas un mensonge mais le prolongement de la vérité."

Patrick Bosso

mercredi, novembre 21, 2001

Alors ça ... c'est vraiment une bonne idée !

BERLIN, 21 novembre (Reuters) - Un centre berlinois de recyclage des voitures propose depuis quelques jours à ses clients des séances de défoulement pour deux dollars de l'heure, faisant ainsi concurrence aux thérapeutes et autres psychologues.

Les visiteurs peuvent s'en donner à coeur joie sur les épaves à l'aide d'un énorme marteau et la plupart repartent le sourire aux lèvres après 10 minutes de casse, explique le directeur du centre Andreas Schmidtke.

"C'est un moyen formidable de se débarrasser de son stress pour des gens qui auraient sinon besoin d'un psychothérapeute," assure Andreas Schmidtke.
"Ils se défoulent sur les épaves avant que nous ne les compressions. Nos premiers cobayes semblent satisfaits. Quand ils partent d'ici, ils se sentent mieux."

mardi, novembre 20, 2001

«La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l'’apparence de la faiblesse !»

Victor Hugo

jeudi, novembre 08, 2001

"Depuis la naissance de l'Humanité, il y'a environ 100 milliards d'êtres humains qui se sont succédés sur la Terre, soit à peut près autant que d'étoiles dans notre galaxie."

"Un seul cerveau humain est riche d'autant de connexions que tous les ordinateurs de la planête réunis. On estime qu'un seul cerveau humain contient plus de 100 milliards de neurones, soit pratiquement autant que d'étoiles dans la Voie Lactée. Chaque neurone peut avoir un millier de connexions simultanément."

Bernard Werber (L'ultime secret)

mercredi, novembre 07, 2001

"Le bonheur est un absolu qu'on espère atteindre dans le futur. Le plaisir est un relatif qu'on peut trouver tout de suite."

Bernard Werber (L'ultime secret)

mardi, novembre 06, 2001

"Aimer ... c'est admettre, comprendre et privilégier les plaisirs de l'autre."

X

vendredi, novembre 02, 2001

"Le problème avec le cerveau c'est que le seul outil qui permette de l'étudier et d'améliorer son fonctionnement c'est ... le cerveau lui-même."

Edmond Wells (Encyclopédie du savoir relatif et absolu)

jeudi, novembre 01, 2001

Ah l'Amour ... quelle évolution ?!

Six semaines : Je t'aime.
Six mois : Mais oui, je t'aime.
Six ans : Si je ne t'aimais pas, il y a longtemps que je me serais tiré !

Six semaines : Bonsoir, mon amour.
Six mois : Coucou, bonne journée ?
Six ans : Salut, il y a du courrier ?

Six semaines : Ne te dérange pas, j'y vais.
Six mois : Tu veux que j'y aille ?
Six ans : Alors ça vient ?

Six semaines : Chérie, Ingrid au téléphone.
Six mois : C'est pour toi.
Six ans : TéléphoooOOOOoone !

Six semaines : Tu n'as pas eu une enfance très drole.
Six mois : C'est vrai qu'ils sont chiants tes parents.
Six ans : Tu as de qui tenir !

Six semaines : Je t'emmène au Népal.
Six mois : Tu veux vraiment aller au Népal ?
Six ans : On n'est pas bien ici ?

Six semaines : J'ai pensé qu'une bague te ferait plaisir.
Six mois : Un vase, c'est toujours utile.
Six ans : Tiens, tu t'achèteras ce que tu veux !

Six semaines : Ce n'est pas grave, ça ne tache pas.
Six mois : Fais attention, voyons !
Six ans : Putain que t'es maladroite !

Six semaines : Je ne suis pas tout à fait d'accord.
Six mois : Là, tu as tort.
Six ans : Mais t'es conne ou quoi ?

Six semaines : Et en plus tu fais bien la cuisine.
Six mois : Qu'est-ce qu'il y a pour le diner ?
Six ans : Pfffff, encore des pates ?

Six semaines : Qu'est-ce que tu veux boire ?
Six mois : Je prendrais bien un Martini.
Six ans : T'as encore oublié les glacons !

Six semaines : ça te va bien cette robe.
Six mois : Encore une nouvelle robe ?
Six ans : Combien la robe ?

Six semaines : On va chez tes parents.
Six mois : Pas cette semaine, j'ai du boulot.
Six ans : Alors ils vont bien ?

Six semaines : Oups ! tu as fait formater mon disque dur ma chérie !
Six mois : Merde tu pourrais faire gaffe quand même !
Six ans : Tu ne touches plus jamais à mon ordinateur s'il te plait !

Six semaines : J'ai tondu la pelouse ! C'est chouette non ?
Six mois : J'ai plus d'essence !
Six ans : Ce week end c'est ton tour !

Six semaines : T'as raison vaut mieux ajouter du sel !
Six mois : C'est un peu fade non ?
Six ans : T'es aussi nulle que ta mère en cuisine !

Six semaines : Mmmm! ce parfum, ça me rend dingue !
Six mois : Tu ne trouves pas que ça sent un peu fort ?
Six ans : Qu'est ce que ça daube ton truc !

Six semaines : J'ai réservé dans un resto sympa.
Six mois : Je t'assure, je n'ai pas très faim ce soir.
Six ans : Mais non je ne rentre pas tard !

Six semaines : Je t'ai loué ta cassette !
Six mois : t'es sur que tu veux regarder ça ?
Six ans : Alors la, y a du foot, j'en ai rien à foutre !

Six semaines : Ah non ce soir on sort en amoureux !
Six mois : Ca ne te dérange pas si Robert reste diner ?
Six ans : On est dix ? Et alors !?! Ce sont mes potes merde !

Six semaines : Je raffole de littérature chinoise et de philosophie.
Six mois : T'as pas vu le "Canard Enchainé" ?
Six ans : T'a encore oublié de me prendre Télé poche et l'Equipe,bordel.

666 ... le chiffre de la bête ? Non ! Celui de l'homme.