LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

mercredi, novembre 27, 2002

Séduire... mode d'emploi

Le premier manuel mettant l'accent sur toutes les techniques de séduction fut écrit en l'an 2 avant Jésus-Christ par Ovide, un philosophe romain. Mais, là nous sommes seulement dans le domaine des traces écrites, ma main à couper que, déjà, Capitaine Caverne se demandait comment faire pour séduire Moumoune.

Mais, tout d'abord, séduire, c’est quoi ? Pour 66% des hommes et 61% des femmes, c’est être attiré par la personne. Et, pour 36% des filles, c’est pudiquement remarquer la personne, comme pour 30% des garçons.

Tout, d'abord, pour séduire, il faut être séduisant.

Vite fait bien fait car les mecs craquent généralement en moins de trente minutes (55%). Les nanas résistent mieux puisqu’elles ne sont que 39% à être séduites en moins d’une demi heure. Pour 42% d’entre elles, le délai va de trois jours (19%) à trois ans (6%) en passant par trois mois (17%) .

Quel est le top de la séduction ? Pour les femmes, ce qui les émeut d'abord, c’est le sourire à 37%, suivi par un regard langoureux (13%), les mains fines, un torse musclé et la peau douce et bronzée.

Pour les hommes: ils sont eux aussi attentifs au sourire (22%), à une silhouette élancée (sorry, au régime), au regard langoureux, à de longues jambes (11%), une belle chevelure et de seins opulents (ben voyons) .

Mais, no stress, si vous ne vous retrouvez dans aucun de ces éléments, il reste le plus important: le charme, l’humour, la gentillesse...

Et, puis, n’oublions pas, on ne naît pas sexy, on le devient, on le fabrique.


LES REGLES DE BASE:

1) Même si c'est évident, certains on tendance à l’oublier: l’hygiène élémentaire. L’odorat joue un rôle essentiel dans la séduction. Attention à ne pas exagérer non plus: si vous vous aspergez d'’un after shave genre dragueur de supermarché, n’ayez aucun doute: les nanas qui pouffent de rire à la terrasse d'à côté rigolent bien de vous.

2) Pour être sexy, il faut avoir envie de plaire (sauf le cas très rare de la bombe sexuelle naturelle, même au petit déj). Pour éveiller le désir chez les autres, il faut d’abord en avoir envie.

3) La première personne à convaincre que vous êtes sexy, c'est vous même. Amusez vous à faire ce petit test dans la rue: Traversez la rue en pensant à votre nouvelle pustule sur le menton ou à votre calvitie plus que naissante, bref en vous mettant en tête que vous êtes vraiment moche. Taux de regards lubriques, de sifflements, etc... : quasi nul. Puis, retraversez la même rue en vous répétant que vous êtes une véritable bombe sexuelle ambulante, que ça en devient presque indécent. Réussite obtenue: le carton.

4) Pour être sexy, il faut savoir se contrôler. Quoi de plus repoussant qu’un mec complètement saoûl qui vous raconte n’importe quoi (pire que dans son état normal, ce n’est pas peu dire)? Rien.

5) Sexy = accessible, c’est à dire un minimum d’ouverture d'esprit, jovial. N’oublions pas que la beauté fait peur, que l'élégance tient à distance, alors si en plus vous tirez une tête jusque par terre: le mec va craindre de se ramasser une claque. Donc, à éviter: l'aspect mamie aigrie, les frustrations accumulées, la dépression.

6) Etre sexy est le contraire du vulgaire, sachez doser.

7) Pour être sexy, évitez de tomber amoureux ou en tout cas de le montrer. L'amoureux est triste, terne, il a un regard: mélange cocker battu et merlan frit, collant, visqueux.

8) Très important: le regard. Il se travaille. Au banc d'essai des regards qui cartonnent: le regard amusé qui laisse présager qu’avec vous on ne s'ennuie pas ; le regard allumeur qui fait comprendre votre disponibilité sur le marché (à n’utiliser qu’en cas de séduction très rapide et de consommation à court terme); le regard dur, froid mais sous lequel on sent le feu sous la glace, la tigresse de Sibérie. N’oublions pas que le mec est avant tout de la catégorie gros cochon ludique et lubrique, et s’il vous approche c’est avant tout parce que vous avez éveillé en lui l’animal (pour les mecs, très bon aussi, le regard froid mais sans montrer le coté gros cochon: sinon elles vous mettront dans la catégorie obsédé sexuel. Même si par la suite elles resteront avec vous parce que vous en êtes un, de gros cochon, vous ne les séduirez pas au départ pour ça-sauf le cas nympho); le regard intense qui joue la carte du mystère, du prince ténébreux.

Le top consiste à alterner ces différents regards: le gibier ne comprend plus rien, il est désarçonné, bientôt piégé.

9) La démarche de liane ondulante, la sirène qui se déhanche. Valable aussi pour les mecs mais sans trop forcer le côté sirène: sinon, on vous mettra dans la cage aux folles et vous attirerez du gibier mais pas celui qui est convoitez. A noter que la manière dont vous marchez et celle dont vous dansez est pour le regard expert le révélateur du bon coup ou du mauvais coup

10) Votre environnement à éviter: le pote plus mignon que vous, bref, la concurrence .


SEDUIRE EN TRENTE MINUTES TOP CHRONO:

Bon maintenant, revenons à la séduction rapide mais pour plus d'’une nuit et pas avec n’importe quoi.

Vous arrivez dans un lieu, telle une déesse de l'’amour et de la sensualité, impératrice triomphante ou pour les mecs: Jim Morrison incarné.

1) Commencez par mater, si vous ne regardez pas, ce sera difficile à trouver ... Vous y êtes, vous avez trouvé l'objet de votre désir ...

2) Pratiquez le chaud froid, il ou elle ne doit pas sentir votre émoi (ce qui est trop facile perd de son intérêt). Lancez lui un regard mystérieux, pénétrant puisdisparaissez.

3) D’autres proies vous approchent: parfait, titillez sa jalousie, montrez que la concurrence existe et que s’il/elle ne remue pas, la place risque d’être prise par un(e) plus entreprenant(e).

4) L’hameçon a mordu, il ou elle arrive, évitez de rougir, prenez un air presque détaché, soyez naturel(le), laissez le (la) parler, se confier, raconter son baratin, testez le (la), évitez de répondre trop à ses questions pour préserver votre mystère et puis, c’est à lui/elle de se vendre, pas à vous.

5) Conseils aux mecs: soyez originaux. Y’en a marre des sempiternelles questions: « Tu t’appelles comment? », « Tu fais quoi? »," T’as quel âge? »,« Tu viens souvent ici? », « T’as un copain? », « On t’as déjà dit que tu étais jolie? » alors que c'’est au moins la troisième fois dans la soirée que la nana a entendu ça. Remarque si c’est un gros thon, vous êtes sans doute le premier à lui baratiner qu’elle est jolie: c’est dans la poche. A la limite, invitez-la à boire un verre, la gent féminine est vénale par nature, et vous aurez normalement quelques minutes pour la séduire, sauf si elle se casse avec le verre, vous aurez l’air pigeon, mais au moins vous comprendrez q’elle était juste intéressée par le verre et non par vous.

6) Si elle descend le verre en deux minutes top chrono, essayez de deviner s’il y a ouverture avant de commander une autre tournée. Sinon en fin de soirée, vous n’aurez peut être pas de petite amie et même plus vingt balles pour payer le portier.

7) Pendant que vous sirotez nonchalamment votre verre avec elle, attaquez et faites preuve d’originalité.

8) Vous pouvez aussi miser sur la drague publique: vous arranger pour lui parler en particulier, mais dans un groupe. Créer une connivence, entrer dans sa psychologie, contre les autres et vous mettre d’accord discrètement avec elle/lui dans un débat.

9) Vous devez également éviter de parler de vos ex en mal: « Le problème avec Jérôme, c’est qu’il n’avait pas de couilles » (Il pensera à juste titre que dans trois jours, vous direz la même chose de lui) ; comme en bien: « Jérôme, c'’est un mec trop bien mais trop fou (il pensera à juste titre que vous êtes encore amoureuse de lui).

10) N’oubliez pas, de manière générale: évitez de trop parler.

11) Ne jamais se dévoiler trop et trop tôt. Quand vous vous racontez, vous racontez votre demande. Cela peut passer pour du narcissisme, de la vanité, un manque d’écoute. Et cela place l’autre dans la situation de devoir assurer.

12) Parfois, il faut prendre l’initiative mais en douce.

13) Parfois, la bonne affaire est là, mais il/elle est bien trop timide pour faire le premier pas. Alors, dans ce cas, ayez toujours une bonne copine entremetteuse ou approchez-le/la par ses connaissances.


Bon, jusque là ça va, mais vous êtes pressés(ées), alors comment savoir qu’on a une ouverture?

Premier indice: le regard. Deux cas: 1) Il fuit. Un timide, qui veut se dérober, mais vous dévorera dès que vous allez aux toilettes. 2) Il fixe. Si c’est vos yeux, c’est qu’il a un petit sentiment. Si c’est votre bouche, c’est qu’il en veut d’abord à votre corps.

Attention aux allumeurs(euses) qui testent juste leur impact de séduction. Normalement, une fille plus ou moins bien élevée ne soutient le regard que si elle est intéressée sexuellement. Elle soutient le regard juste une seconde puis baisse les yeux ou détourne le regard ou sourit bêtement pour montrer qu’il peut commencer le grand déballage de son baratin.

Conseil aux demoiselles: n’oublions pas que le mec est un chasseur, il faut donc le laisser venir, lui faire croire que c’est lui qui mène le jeu, d’autant plus qu’en général, ils n’aiment pas les entreprenantes, sauf pour une consommation rapide.


Dans le cas de la séduction rapide, sont à éviter:

- Les timides qu’il y a moyen de décoincer, mais il faut pouvoir analyser. La raison de leur timidité et ça prend trop de temps.

- Les ex, car quel que soit leur baratin de rupture, le seul élément qui soit juste, c’est qu’ils/elles ont envie de séduire les inconnu(e)s et ont besoin de nouveauté.

- A fuir les homos invétéré(e)s: très difficile à reconvertir.

Sinon, il existe une manière beaucoup plus futée de savoir si on a une ouverture ou pas: le langage des gestes. En effet, des recherches ont montré que pour faire passer un message, les mots que nous utilisons comptent pour seulement 7%. L’intonation de notre voix compte pour 38% et notre gestuelle pour 55%. De plus, il ne faut pas croire qu’une personne indifférente l’est forcément, c’est peut être justement le contraire, alors lisez le tableau qui suit et lorsque vous aurez repéré l'’animal, matez discrètement le moindre de ses gestes.


VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS:

1) Si elle adopte un geste barrière, c’est à dire qu'elle croise les jambes, les bras ou se serre les mains. Attention, vous la dérangez ou votre discours la dérange.

2) Elle se racle la gorge (sauf si elle fume trop) ou se redresse sur son siège. Il y a un malaise.

3) Il se caresse le menton, se touche le nez, la joue, se gratte les sourcils, se cache une partie du visage en parlant, bouge tout le temps sur son fauteuil (sauf crampes ou démangeaisons), dissimule ses mains, joue avec quelque chose: de la monnaie par exemple: attention, c’est peut être dans la poche, mais c’est un menteur un baratineur de premier choix.

4) Vous lui parlez et soudainement elle se barricade avec les deux mains, les paumes tournées vers l'extérieur: c’est un refus total. Changez de proie.

5) Son pied bat la mesure: elle s’impatiente, a envie de se casser.

6) Elle entortille les pieds autour de la chaise: elle aimerait être ailleurs.

7) Son regard est fixe, dans le vague: signe d’ennui, de désintérêt, de peur de s’engager, de désir de fuite.

8) Ses sourcils sont froncés: en général signe de mécontentement.

9) Elle vous écoute ou plutôt fait semblant, un coude posé sur la table et la tête appuyée dans le creux de la main: elle s’ennuie, si en plus elle baille ou soupire: allez plutôt voir vos potes.

10) Elle recule de plus en plus son buste: elle veut prendre ses distances.

11) Elle se tient tête baissée, en appui sur les deux poings fermés: elle ne veut rien savoir, chance de réussite: 0.

12) Il vous quitte en vous faisant un bisou sur la tête, le front, le nez: attention, c’est peut être dans la poche mais c’est un dominateur.


C’EST SANS DOUTE BON:

1) Sa tête est légèrement inclinée vers son épaule: il veut votre sympathie, votre confiance.

2) Ses gestes sont libres, ses bras sans contact l'un avec l’autre: il ne se protège pas de vous.

3) Il vous indique par exemple la direction du bar en sa main à plat dans votre dos: il veut vous accorder sa protection.

4) Il vous fait un clin d'’oeil: il veut créer une complicité mais sans être pris au sérieux.

5) Il regarde de côté: il veut voir sans être vu (sans doute stratégie del'’indifférence)

6) Il vous sourit en laissant apparaître les dents du haut: signe d’amitié ou de bienvenue.

7) Il vous écoute le buste en avant: il aimerait se rapprocher de vous.

8) La mention spéciale pour la catégorie des saintes nitouches. Difficiles à déchiffrer car ce sont les spécialistes de l'’ambiguïté. Par exemple , elle baisse la tête tout en ayant un regard insolent par en dessous.

9) Les signaux de séduction chez les mecs:

Les mecs bombent le torse, rentrent le ventre, mettent les épaules en arrière se pavanent comme des coqs, se passent une main dans les cheveux, ajustent leur sourire, lissent leur regard ou font l'’oeil de pigeon, la mine réjouie.

L'’autre catégorie de mâles se voile de mystère, prend un air ténébreux, ralentit ses gestes et semble happé par ses pensées. La carte mystère fonctionne particulièrement sur les romantiques masos.

10) La séduction chez les nanas:

Elles lissent leurs cheveux, elles prennent une position qui les met en valeur et évite de montrer leur cellulite. Leur voix s' enrobe de miel.

Leur buste s'’avance et leur tête se penche sur le côté, le regard plonge dans celui du mec. Elle prend une attitude de fraîche innocence, de vierge pas trop effarouchée. Leurs doigts frôlent leur visage, elles se matent dans les miroirs, elles se caressent la nuque.


YAOUH! C'EST DANS LA POCHE:

1) Sa tête est complètement inclinée sur le côté: appel à la séduction.

2) Elle vous regarde les paupières mi closes (sauf cas de fatigue ou d’ébriété avancée). Prudence: elle tombe amoureuse.

3) Son regard cherche le vôtre, l’explore, essaie de plonger dedans comme si rien n’existait autour: c’est emballé!

4) Elle vous regarde en encadrant son visage de ses mains et met son petit doigt dans la bouche: elle brûle, attaquez.


D'après le texte original de Sabrina K (sur Speed Seduction)

dimanche, novembre 03, 2002

"Celui qui se bat peut perdre. Celui qui ne se bat pas a déjà perdu."

X

samedi, novembre 02, 2002

"Le hasard n'inspire que les esprits préparés."

Louis Pasteur