LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

jeudi, octobre 09, 2003

Question de nombre ...

Comment croire que les milliards d'humains supplémentaires que les démographes annoncent dans un proche avenir se laisseront enfermer dans d'immenses poches de pauvreté et nous laisseront jouir en toute quiétude de notre civilisation industrielle saturée de biens de consommation ?
(...)
C'est le rythme effréné des découvertes scientifiques et de leurs applications qui a déclenché cette réaction négative d'opposition. Ce n'est pas par hasard si la remise en cause des effets de la science et le doute sur l'aptitude des hommes à maîtriser ses conséquences se produisent maintenant.
(...)
Non seulement ces trois milliards d'individus supplémentaires réclameront leur part d'énergie nécessaire à une vie décente dont nous prétendons même leur infliger l'exemple, mais les changements climatiques engendrés par cette exploitation irresponsable des ressources existantes peuvent à cette modeste échelle de temps produire des catastrophes qui jetteront des centaines de millions d'êtres sur les rivages des pays épargnés.
(...)
Avec leur refus persistant de se plier à une discipline planétaire sur l'émission de gaz à effet de serre, les Etats Unis offrent un modèle parfait de l'égoïsme aveugle qui préside aujourd'hui à l'exploitation des ressources de la Terre. Pour en sortir, il faut que les peuples aient bien conscience des enjeux. Or leparadoxe, c'est que seule la science peut éclairer cette réalité et constituer l'outil indispensable pour déjouer les méfaits de la science.

Georges Charpak - Henri Broch