LA PENSEE DU JOUR

Le blogg de LYRIC

vendredi, juin 18, 2004

La panique version US

WASHINGTON, 17 juin (AFP) - Des paroles faussement apaisantes prononcées par les pirates de l'air aux propos affolés des responsables de la sécurité aérienne, un rapport d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 dresse le tableau terrifiant d'un pays attaqué par surprise.
Le rapport d'enquête préliminaire, rendu public jeudi par la commission indépendante sur ces attaques, a notamment révélé l'implacable froideur des terroristes aux commandes de quatre avions suicide qui ont tué quelque 3.000 personnes.
"Nous avons quelques avions. Gardez votre calme et tout ira bien. Nous retournons à l'aéroport", dira l'un des pirates à bord du vol 11 d'American Airlines au départ de Boston, à peine 22 minutes avant de s'écraser contre l'unedes tours jumelles du World Trade Center à New York.
Puis quelques secondes plus tard : "Que personne ne bouge. Tout va bien se passer. Si vous essayez quoi que ce soit, vous mettrez en danger vous-même et l'avion. Restez juste calme".
Dix minutes après, le pirate reprend le micro : "Personne ne bouge, s'il vous plaît. Nous retournons à l'aéroport. N'essayez pas de faire quelque chose de stupide".
A ce moment, les aiguilleurs du ciel à Boston commencent à réaliser ce qui se passe et tentent désespérement de téléphoner pour avertir les militaires.
Ils entrent finalement en contact avec le Northeast Air Defense Sector (NEADS) à 08h37.
"Nous avons un problème ici. Nous avons un avion détourné qui fonce sur New York, et nous avons besoin de vous les gars, nous avons besoin de quelqu'un pourmettre en action les F-16 ou quelque chose d'autre, pour nous aider", dit un aiguilleur.
"Est-ce réel ou s'agit-il d'un exercice", lui répond-on.
"Non, ce n'est pas un exercice, ce n'est pas un test".
Neuf minutes après, le Boeing 767 s'écrase sur la tour nord du WTC. Le cauchemar des Américains vient de commencer.
Presqu'au même moment, le vol 175 de United Airlines, en partance de Boston pour Los Angeles, pénètre dans l'espace aérien de New York. Son transpondeur a été éteint par les pirates afin de le rendre indétectable.
Les aiguilleurs de New York tenteront d'alerter leurs supérieurs qui leur font dire qu'ils sont trop occupés par le premier détournement.
Un responsable du centre de commandement de la Federal Aviation Administration (FAA) en Virginie (est) ne peut réfréner sa panique: "Il se passe beaucoup de choses ici. Ca prend une ampleur terrible. Nous avons besoin des militaires ici, avec nous", dit-il affolé au téléphone. Une minute après, à 09h03, le vol 175 s'engouffre dans la tour sud.
Pendant ce temps, le vol 77 d'American Airlines, parti de Washington pour Los Angeles, a fait demi-tour en direction de la capitale, à la plus grande confusion des aiguilleurs.
Des avions de chasse décollent sur ordre de l'armée pour intercepter un vol qu'ils croient être le numéro 11 d'American Airlines qui descend sur New York.
Mais au lieu de virer plein nord, ils foncent vers l'océan.
Le vol 77 enfin repéré, un pilote d'avion-cargo qui se trouve à proximité se voit ordonné de le prendre en chasse. Quelques minutes plus tard, il informe la tour: "J'ai l'impression que l'avion s'est écrasé sur le Pentagone, Monsieur".
Le dernier volet du drame s'ouvre. Le vol 93 de United Airlines, qui a décollé de Newark (New Jersey, est) pour San Francisco (Californie, ouest), a lui aussi éteint son transpondeur et viré en direction de Washington.
Des aiguilleurs du secteur suggèrent d'informer l'armée de l'air. La FAA, en Virginie, tente aussi de faire passer le même message à son quartier général, mais sans grand succès.
"Est-ce que nous voulons penser, euh, à faire décoller des avions" de chasse?
"Mon Dieu, je ne sais pas", répond un responsable au QG de la FAA.
"C'est une décision que quelqu'un va devoir prendre probablement dans les dix minutes".
"Ouais, tu sais, tout le monde vient de se barrer".
Le vol 93 s'écrasera dans un champ de Pennsylvanie à 10h03 après une intervention des passagers et juste avant que le vice-président Dick Cheney, depuis son abri, ne donne l'ordre de l'abattre en plein vol.

6 Comments:

  • At 6 octobre 2005 à 16:25, Blogger 122272 said…

    I skim a lot of blogs, and so far yours is in the Top 3 of my list of favorites. I'm going to dive in and try my hand at it, so wish me luck.

    It'll be in a totally different area than yours (mine is about penis enlargement reviews) I know, it sounds strange, but it's like anything, once you learn more about it, it's pretty cool. It's mostly about penis enlargement reviews related articles and subjects.

     
  • At 10 octobre 2005 à 03:45, Blogger Smallman said…

    This site is great, nice job!!

     
  • At 17 octobre 2005 à 12:25, Blogger Enlargement said…

    Alot of interesting comments on this blog, I was searching for some doctor related info and some how came across this site. I found it pretty cool, so I bookmarked. I'll really liked the second post on the front page, that got my attention.

    My site is in a bit different area, but just as useful. I have a enlargement penis plastic surgery related site focusing on enlargement penis plastic surgery and mens health related topics.

     
  • At 5 novembre 2005 à 03:55, Blogger Hoodia said…

    Help me Dude, I think I'm lost..... I was searching for Elvis and somehow ended up in your blog, but you know I'm sure I saw him in a car lot yesterday, which is really strange because the last time I saw him was in the supermarket. No honest really, he was right there in front of me, next to the steaks singing "Love me Tender". He said to me (his lip was only slightly curled) "Boy, you need to get yourself a San Diego cosmetic surgery doctor ,to fit into those blue suede shoes of yours. But Elvis said in the Ghetto nobody can afford a San Diego plastic surgery doctor. Dude I'm All Shook Up said Elvis. I think I'll have me another cheeseburger. Then I'm gonna go round and see Michael Jackson and we're gonna watch a waaaay cool make-over show featuring some Tijuana dentists on the TV in the back of my Hummer. And then he just walked out of the supermarket singing. . . "You give me love and consolation,
    You give me strength to carry on " Strange day or what? :-)

     
  • At 17 décembre 2006 à 17:19, Blogger Time Freedom Fighter said…

    cosmetic surgery adviceAmong the top reasons for cosmetic surgery is the desire to look younger and more attractive according to the public eye. Cosmetic surgery saw nearly 12 million patients undergo prcodeures, both surgical and non surgical last year. Cosmetic surgery can be identical to plastic surgery, but the patients and clinical practice may be very different.

     
  • At 30 décembre 2006 à 16:35, Blogger Time Freedom Fighter said…

    cosmetic surgery seattleAs people began to see the purely cosmetic possibilities of many surgeries, they go back for more and more procedures. Among the different regions of any country, cosmetic surgery prices will vary to sometimes a great degree. A tummy tuck is sometimes one of the few choices a women after having several children can do when the abdominal muscles no longer bounce back, and cosmetic surgery is the only choice.

     

Enregistrer un commentaire

<< Home